CAC-PLONGEE

Précisions
7 septembre 2007
Mise à jour de cette page


CONSEILS AU PLONGEUR

LE MATERIEL
Bravo, vous avez fait votre baptême, et ça vous a convaincu. Vous venez de décider de préparer votre niveau 1. Mais avant de se mettre à l'eau, il vous faut acquérir votre propre matériel. Vous trouverez donc ici, la description du matériel de base et surtout quelques conseils qui devraient vous permettre de faire des achats que vous ne regretterez pas par la suite. Les seules choses dont vous ayez besoin pour l'instant sont des palmes, un masque et un tuba (PMT), et il est important de bien les choisir. Demandez conseils auprès de vos moniteurs, mais sachez qu'il n'existe pas de matériel idéal pour toutes les situations...

Le masque
Le masque doit être choisi avec soin. C'est grâce à lui que vous verrez sous l'eau, il doit donc adhérer parfaitement à votre visage. Pour vérifier cela, mettez le masque sur le visage sans passer la sangle et inspirez légèrement. Si le masque tient tout seul, vous pouvez considérer que ce masque correspond à votre visage. Veillez à ce que la jupe du masque soit souple et suffisamment large pour assurer une étanchéité de tout instant. Sachez qu'il existe des masques avec jupe de silicone et d'autres avec jupe de caoutchouc (ils tendent à disparaître). Si vous ne ressentez pas de gène, optez plutôt pour une jupe en silicone, les jupes transparentes donnent une meilleure clarté mais ont tendance à jaunir avec le temps. Le volume intérieur du masque est à prendre en compte au moment de l'achat. Une large vitre permet d'assurer une bonne vision sous l'eau mais cela augmente aussi le volume intérieur ce qui peut-être gênant lorsque l'on doit vider souvent son masque. Un petit volume intérieure est plus pratique si l'on pratique l'apnée. Et pour ceux qui, ont des problèmes de vue, il est possible d'avoir des verres correcteurs sur votre masque de plongée. Certaines mutuelles remboursent une paire de lunette par an et l'achat d'un masque avec des verres à votre vue peut être pris en compte par votre mutuelle.
Mon choix : un masque de taille moyenne avec 2 vitres avec une jupe en silicone transparente MARES X-STREAM avec mon tuba toujours accroché pour la nage/apnée et un masque simple pour la plongée bouteille loisir/professionnel.

Le Tuba
Le tuba est composé d'un tuyau en plastique et d'un embout. Il permet de respirer quand on nage à la surface, c'est un matériel de sécurité important. En plongée, on l'accroche à la sangle du couteau ou on le met dans une poche du gilet. Votre tuba doit vous permette de respirer correctement sans vous essouffler, le diamètre doit donc être suffisant. La perte de son tuba est relativement courante surtout si on le met à la jambe avec le couteau. Il existe des tuba avec embout flexible, purge, clapets, droits, courbés... etc Le système d'accrochage est aussi à considérer : le tuba doit avoir un système efficace et simple d'accroche.
Mon choix : Un tuba très simple AQUALUNG à section large qui permettent de nager facilement en surface et surtout pas cher pour la mer que je laisse dans la Stab' et un tuba large AQUALUNG IMPULSE 3 (le meilleur pour son débit à mon avis !) avec 2 soupapes (pour une vidage plus facile) que je laisse accroché en permanence sur le masque pour la nage entrainement/sportive en piscine.

Les Palmes
Les palmes... Il en existe de toutes les couleurs et bien entendu de toutes les tailles. Comme pour les chaussures, il existe des chaussures de randonnées, de sport, de ville... et bien pour les palmes, il existe des palmes d'apnées, de plongée, de chasse... etc. En fonction de votre taille, de vos capacités physiques, de votre technique de palmage et de vos objectifs, il vous faudra choisir des palmes plus ou moins longues . Plus elles seront longues et rigides, plus elles nécessitent d'entraînement. Il existe 2 types de palmes : les palmes chaussantes et les palmes réglables. Les palmes chaussantes présentent l'avantage de mieux tenir le pied et de pouvoir être portées avec les pieds nus en piscine. Par contre, les palmes réglables ont l'avantage et permettent de mettre des chaussons en néoprène en mer, ce qui améliore l'isolement thermique ( on attrape froid en premier par les extrémités ). Elles doivent, de toute façon, être confortables et adaptées à votre pointure (incluant vos chaussons isothermes). Attention! une paire mal choisie peut vous blesser rapidement le pied.
Mon choix : J'ai choisi pour ma part trois paires de palmes (mais c'est parce que je suis exigeant) des palmes réglables assez rigides MASTERFROG CRESSI pour la plongée bouteille et le capelé, une paire chaussante très longue et souple BEUCHAT MUNDIAL pour la nage en surface et l'apnée et une paire réglable courte et robuste AQUALUNG pour mes plongées professionnelles.