CAC-PLONGEE

Précisions
30 avril 2008
Mise à jour de cette page


HISTOIRE MODERNE DE LA PLONGEE

 

1865 : Rouquayrol et Denayrouse
L'aérophore : C'est le premier scaphandre autonome à reservoir d'air et détendeur.
Il posséde un réservoir de 25 litres à 40 bars de pression.
Il permet une autonomie de 30 minutes à 10 mètres

 

 

1926 : Fernez, Le Prieur et De Corlieu
Un appareil de respiration autonome, constitué d'une reserve d'air comprimé
en bouteille dite "Michelin", porté dans le dos, de lunettes et d'un embout buccal, est breveté.
Mise au point des palmes souples par le commandant DE CORLIEU :
Naissance du plongeur en position horizontale


1932-34 : Kramarenko
Amateur de plongée profondes, Alec Kramarenko,
invente le masque englobant les deux yeux car les lunnettes
en bois et à deux verres qu'il a rapporté du Japon
sont peu eficace et douloureuses à grande profondeur.
Les deux poires sont destinées à éviter le placage du masque

 

 

1934 : Le Prieur
Dépot du brevet de scaphandre autonome Le Prieur,
avec une reserve d'air ventrale, un masque facial (Il aurait été inventé
par Maxime Forgeot (brevet 1938) ou les Freres Pulvenis) et un débit d'air continu.

 

1937-1942 : Commeinhes
1937 : Le scaphandre de Georges Commeinhes est agrée par la marine,
il associe le détendeur Rouquayrol et Denayrouse et la bouteille Le prieur.
(c'est une version amphibie d'un brevet déposé en 1935
pour un appareil respiratoire destiné aux pompiers)
1942 : Dépot d'un brevet d'appareil de respiration autonome
en milieu liquide, sous pression, qu'il nomme CG 42.
Le scaphandre, caréné, comporte deux bouteilles de 4 ou 5 litres,
un détendeur à membrane, un manomètre de pression, une alarme sonore.

 

1938 : Forjot
Dépot d'un brevet pour le masque dit "L'oeuil sous-marin"

 

1943 : Cousteau & Gagnan
Dépot d'une demande de brevet par Air liquide et Jean-Yves Cousteau
pour un détendeur, le futur CG 45. Celui-ci sera délivré le premier mars 1948.

 

 

1944 : Commeinhes
Invention d'un détendeur compensé par G Commeinhes
(il meurt lors de la libération de Strasbourg).

1945 : Naissance du G.R.S
Création du groupe de recherche sous-marine
sur intervention de J.Y. Cousteau et P Taillez.

1946 : Naissance des premiers clubs
Création du club Alpin sous-marin à Cannes et
du Club des chasseurs sous-marins de France.

 

1948 : Beuchat
Création du vétement isothermique en
cahoutchouc-mousse par Georges Beuchat : "Le Tarzan"
porté ici par Yvonne de ROLLAND-DALON une des premières Ondine.

 


1950 : Le G.R.S devient le GERS
Le G.R.S devient le groupe d'étude et de recherche sous-marine

1953 : Rebikoff
C'est la période de l'exploration sous-marine : les plongées sont vouées à découvrir le
plus d'espace possible, le plongeur, alourdie par son scaphandre, le plus souvent
sans vétement isothermique n'est pas rapide.
De plus, les flash de l'époque sont constitué de lampe tube et sont donc trés encombrant.
Membre du club alpin sous-marin et génial inventeur
Dimitri Rebikoff résoud le problème avec sa première torpille / flash sous-marine.
D.Rebikoff avec la torpille sur l'épave d'un torpilleur italien
Naissance de la 1ère bouée collerette
(Invention par Frédéric Dumas au GERS - Exemplaire au Musée Dumas à Sanary) *

1955 : Bronnec et Gauthier et le Mistral
Jean Bronnec et Raymond Gauthier dépose
un brevet de détendeur à deux étages séparés : le Cristal
Le détendeur mistral (à un étage) remplace le CG 45
(à deux étages) vieux de 10 ans.

1956 : Le monde du silence
Le monde du silence, le film de J.Y Cousteau et Louis Malle
obtient la palme d'or au festival de Cannes.

1958 : La spirotechnique
La spirotechnique vend concurremment les detendeurs mistral
(a un étage) et Aquamatic (a deux étages)

195? : Poumondeau
Le 5 février 1959, disparait Georges Hérail, inventeur du poumondeau
qui dans les années 50 concurencait la spirotechnique

1959 : Naissance de la 1ère soucoupe plongeante : Denise
Cette soucoupe a été inventée par l'ingénieur Mollard

1960 : Utilisation par Keller
d'un ordinateur IBM 650 pour calculer les paliers
En étroite relation avec le professeur Bühlman

1961 : dépot du brevet de la bouée collerette PA 61 par Fenzy
arrivée du 1er decompressimètre Sos
Cette appareil de marque italienne calcul les temps de decompression par passage
d'un fluide de reference dans un filtre interne. Le mistral est doté d'un embout anti-retour "aquastop"

A SUIVRE...

* Merci à Gérard Loridon pour ses remarques pertinentes